Pleins feux sur le cancer du sein

Le cancer du sein touche de nombreuses femmes aujourd’hui et toutes, surtout à partir de 50 ans, devraient s’intéresser de très près à la question. Il peut survenir avant ou après la ménopause.

Le cancer du sein

Les chiffres font état d’une femme sur 9 qui en sera atteint dans sa vie et de 1 femme sur 27 dont l’issue en sera fatale. La bonne nouvelle, c’est que, grâce aux avancées scientifiques et médicales, le nombre de décès enregistré en raison du cancer du sein régresse peu à peu. Aussi improbable que cela puisse paraître, les hommes aussi peuvent être sujets à ce type de cancer, ils représenteraient environ 1 % des cas. On sait qu’un cancer est dû à une croissance anormale et incontrôlée des cellules dans une zone du corps, et pour le cancer du sein, ces cellules restent au niveau du sein concerné ou bien se propagent dans d’autres parties du corps, via les vaisseaux sanguins ou lymphatiques. La propagation dans le corps prend généralement plusieurs mois, mais il peut arriver que cela dure plusieurs années. Bien sûr, le traitement et les soins seront plus efficaces et porteront plus vite leurs fruits si le cancer est diagnostiqué au plus tôt.

Pourquoi en est-on atteint ?

Toutes sortes de femmes, de toutes les couches sociales et de toutes races en sont atteintes. Le fait est que, dans la majorité des cas, on ne sait pas avec exactitude la raison pour laquelle telle ou telle femme a le cancer du sein. On connaît davantage les facteurs de risques. On peut parler par exemple des mutations sur des gènes qui sont héréditaires ou bien acquises d’une manière ou d’une autre. Cela peut être dû à une exposition prolongée à des radiations ou certains produits chimiques particulièrement toxiques et capables de modifier les gènes. Dans tous les cas, les femmes porteuses de ces gènes modifiées sont des sujets à risque au cancer du sein.

Peut-on en guérir ?

Les cas de rémission totale existent bel et bien. Il faut tout de même préciser qu’en règle générale, les chances de guérir d’un cancer sont souvent en fonction du type de cancer en cause et du moment où le traitement a pu démarrer. Les médecins recommandent aux femmes de consulter au plus vite dès qu’elle sent une bosse anormale au sein, que celle-ci soit fixe ou plus ou moins mobile, si un sein produit des écoulements étranges, si un mamelon se tourne vers l’intérieur, dans le cas où la peau du sein change d’aspect, devient dur, épais, rouge ou si la peau autour du mamelon desquame. Il est aussi impératif de voir rapidement un médecin dans le cas où un sein grossit de manière anormale ou si sa forme change de façon visible. Toutefois, le cancer du sein ne touche pas les femmes âgées de moins de 30 ans, et le plus souvent, l’hérédité est le plus grand facteur à risque ainsi qu’une grossesse sur le tard ou le fait de ne pas avoir donné naissance à un enfant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *