Comment soigner un panaris?

Le panaris se manifeste par des douleurs au bout d’un doigt ou d’un orteil. Il se maniste par un abcès résultant d’une infection bactérienne. Bien qu’elle soit bénigne, si aucun traitement n’est pas appliquée sur la plaie, celle-ci pourrait se surinfecter et se compliquer. La propagation des bactéries pourraient se solder en une opération chirurgicale. Vous souffrez de panaris? Ces quelques gestes pourront vous aider à prévenir l’infection.

Définition : qu’est-ce qu’un panaris ?

Il s’agit d’une infection situé autour ou sous l’ongle. Dans certains cas, le panaris attaque également la pulpe ou le dos d’un doigt ou d’un orteil. Le panaris est dû au Staphylocoque doré, un germe pyogène qui touche les zones le plu sensibles du corps. C’est une infection bénigne, mais qui nécessite des traitements le plus rapidement possible pourn évite sa propagation vers d’autres parties du tissus, comme les tendons par exemple. Le panaris peut également provoquer la perte des sensibilités de la main et la mobilité du doigt.

Qui sont les personnes à risques et quels en sont les facteurs de contamination?

Le panaris peut toucher tout le monde, mais les cas les plus fréquents se présentent chez les travailleurs manuels. La moindre source de blessures au doigt peut favoriser l’infection. De nombreux facteurs à risque peuvent favoriser la complication du panaris comme une piqûre aux doigts, un soin de manucure mal réaliser (enlèvelemnt des faux-ongles par exemple), l’alcoolisme ou encore la toxicomanie. Les peronnes qui souffrent de déficites immunitaires ainsi que les diabétiques doivent être prise en main rapidement dès qu’elles ont la moindre blessure à la main pour éviter que l’infection ne se complique.

Comment traiter le panaris?

Le traitement du panaris dépendra surtout de niveau d’infection. Pour les infections superficielles, qui se manifeste par une gonflement superficiel et une douleur fastidieuse, il faut réaliser des bains des bains antiseptique pour soigner l’infection. Pour cela, il faut préparer une solution à base de dakin ou de l’héxomédine. Il est également recommandé de faire un bain à l’eau ditère avec du sel et du javel. Il faut ensuite nettoyer la plaie avec des compresses d’alcool pour minimiser d’autres risques d’infection supplémentaires. Le cas du panaris devient plus profond quand vous avez du mal fléchir le doigt et que la peau devient plus blanchâtre. Pour enlever le panaris profond, il faut prévoir une chirurgie. Le chirurgien procèdera à l’excision de la partie infectée. Il recommandera ensuite quelques traitements à suivre à la lettre pour soigner la plaie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *